Présentation

 


Biographie

Né en 1987 à Marseille, Tom Bragado Blanco, alias “Tom B.B” pratique le dessin depuis sa plus jeune enfance. Autodidacte dans sa pratique, il obtient cependant un diplôme de Peintre en Lettres en 2007, et suit une formation d’aérographie en 2011.

Passionné par le domaine du street art, il commence par se lancer, sous le nom de "Q.ter", dans la customisation de divers supports (chaussures, tee-shirts, baskets, casquettes) par le biais de techniques mixtes. Par la suite, il répond à de nombreuses commandes de fresques chez des particuliers (chambre d’enfants, trompe-l’oeil, etc.) et dans lieux publics. Il a notamment l'occasion de réaliser une création à l’hôtel Renaissance, dans le quartier de Noailles et à la gare Saint-Charles de Marseille, ainsi que dans divers théâtres, restaurants et entreprises.

Régulièrement invité pour réaliser des performances dans les événements de street art de la région, il est également exposé dans les milieux de la culture alternative, tel le festival de la rue Aumône-Vieille d’Aix-en-Provence.

Démarche artistique

Il flotte dans le travail de Tom Bragado Blanco comme une saveur paradoxale. Si ses influences semblent se porter sur les dessins cartoons ou animés, elles intègrent un milieu urbain auquel elles empruntent ses outils et qu’elles égaient de ses couleurs, le tout nuancé par une touche de surréalisme. La création réside sur la mise en forme plastique des situations antinomiques de ce monde, par l’observation naïve des réalités que contraste une maîtrise scrupuleuse de la technique, de la précision du tracé, de la rigueur des perspectives et des proportions. Ici, le geste artistique rentre dans une démarche pulsionnelle d’expression d’un nouveau langage, et dont les thèmes abordés oscillent entre la possibilité d’un monde imagé qui remplace le mot, à un environnement imaginaire et perméable. La réflexion que l’artiste développe, parfois provocatrice et critique, repose notamment sur les contradictions du secteur du divertissement, du marché de l’art et du statut de l’artiste s’y reflétant. Par cela même, le spectateur est invité à scruter à son tour, les détails de chacune de ces créations, et de développer ainsi l’acuité de son regard.
Partager cet article !Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Email this to someone